ÉCOLE DE DANSES LATINES HAVANUEVA
206 rue La Fayette 75010 Paris
06 82 30 82 49 - havanueva@gmail.com
Métro Louis Blanc, Jaurès ou Stalingrad
Bus 26 ou 54

HAVA NUEVA


La danse salsa cubaine

Vous voulez apprendre la danse salsa cubaine ?

Les cours et les stages particuliers vous permettent d'apprendre la salsa cubaine très rapidement. La salsa étant une danse structurée, les cours se suivent dans un ordre où chaque point de cette structure est abordé pour vous permettre d'être autonome en un temps record.

Cette merveilleuse danse qu'est la salsa cubaine

Pour apprendre la danse salsa il faut conjuguer à la fois dynamisme, partage, rencontre, élégance, style et sensualité. La danse salsa cubaine met la femme en valeur. La danse salsa permet à la femme d’exprimer, de développer ou de prendre conscience de toute sa féminité auprès d'un partenaire attentif et délicat qui allie douceur et virilité.

La danse salsa : un véritable sport

Apprendre la salsa pour danser mais pas seulement ! Idéale pour les accros du sport comme pour ceux qui le sont moins, la danse salsa cubaine vous permet, de façon ludique, de solliciter tous les muscles de votre corps et en particulier : les jambes, les fessiers et les abdominaux latéraux pour un ventre plat ! La danse salsa cubaine est également un excellent exercice de cardio-training. Parlons aussi du plaisir ultime de la danse salsa, celui de retrouver des amis qui partagent le même centre d'intérêt que vous dans l'ambiance intimiste et conviviale de l'école des danses latines Havanueva.

Apprendre la salsa cubaine

Apprendre la danse salsa c’est facile. La danse salsa cubaine est élaborée pour que les élèves se sentent rapidement à l'aise avec leurs pas de base (pas salsa, pas rumba, pas mambo), ressentent et vivent la musique - car avant toute chose le but de la danse Salsa est de se faire plaisir – ainsi les cours de danse salsa sont structurés par un programme conçu pour apprendre les déplacements (fille et garçon) et les mises en situation : guider sa partenaire, la placer devant soi, derrière, à sa droite ou à sa gauche ou la faire tourner. Rapidement, les automatismes de la danse salsa cubaine étant acquis, des "passes" sont alors enseignées. Les plus connues d'une part, pour être à l'aise partout, les plus jolies et les plus sensuelles d'autre part, pour savourer le plaisir de la danse salsa à deux et affiner son style. Des cours de rattrapage permettent aux grands débutants  inscrits en cours d'année de pouvoir apprendre à leur rythme et se mettre à niveau.

Déroulement des cours de salsa cubaine

Apprendre des pas de base

Les pas de base, indispensables à l'apprentissage de la danse salsa, sont appris et pratiqués en début de cours et font également office d'échauffements. Les trois principaux pas de base sont : Le pas salsa et le pas salsa ouvert utilisés à 90% dans la salsa cubaine. Le pas mambo, utilisé tout particulièrement dans la salsa portoricaine ; il doit être parfaitement maîtrisé par les garçons en salsa cubaine et bien connu aussi des filles car de lui dépend la technique des tours. Enfin le pas rumba, à l'origine de la salsa, aujourd'hui un peu délaissé excepté dans la salsa suelta.

La rueda

L'apprentissage des passes se fait en Rueda, afin de pouvoir changer de partenaire, réagir aux consignes de la madre, pouvoir regarder les autres en cas d'oubli d'un mouvement, être parfaitement synchronisé rythmiquement.

Histoire de la danse salsa cubaine

Au 18ème siècle, du fait d'avoir été une colonie hispanique, d'avoir été occupée par les anglais et d'avoir été une terre d'asile pour les français durant la révolution Haïtienne en 1791, Cuba reçoit l'influence de ses trois pays européens. C'est l'arrivée de la contredanza espagnole, du Quadrille, de la Gavotte, du Menuet ou de la Contredanse française et anglaise. Créolisée d'abord à Haïti, la contredanza arrive à la Havane. Cette danse est tout d'abord une activité de groupe, puis devient une danse de couple. A Santiago, la contredanse française se pratique dans les milieux populaires et les communautés noires. Elle finira par s'étendre à toute l'île car au début du 19ème siècle, la danse salsa devient le premier genre musical et la danse favorite des Cubains, quelques soient leurs classes sociales. Cette Contredanse de Santiago finit par occulter la Contredanse "de bon genre" de la Havane. De nombreuses académies de danse vont mettre la danse salsa au programme. On la danse partout! Dans tous les night clubs, u plus mal famé au plus chic. C'est ainsi que cette danse se normalise dans toute l'île. Musicalement, la danse salsa est issue des rythmes africains que les esclaves utilisaient lors des cérémonies religieuses. Ils apportent une spécificité et une constante rythmique à la danse salsa, appelée la clavé. Les musiciens qui ne connaissent pas le solfège jouent à l'oreille, et vont laisser place à davantage d'improvisation et de liberté.

La musique salsa : les instruments

ClaveCongasGüiroMarimbulaClocheTresChekeré
+ d'info + d'info + d'info + d'info + d'info + d'info + d'info

Composition typique d'un groupe de salsa

la rythmique
basse ou contrebassepiano
+ d'info + d'info
bongostimbales
+ d'info + d'info
les cuivres et les bois
trompettestrombones
+ d'info + d'info
saxophoneflûte



+ d'info + d'info
les voix
chant lead
(Máximo Francisco Repilado Muñoz)
choeurs
+ d'info + d'info